Ecole Des Métiers- Dijon Métropole

1 Chemin de la Noue, CS10080, 21600 Longvic

Vous gérez cette structure ?

  • Informations

Informations

Informations sur la structure mises à jour le 9 novembre 2022

Chantier Couture « Ligne Essentielle » Porté par l’Ecole des Métiers, notre chantier « Ligne Essentielle » existe depuis maintenant 15 ans. Spécialisé au départ dans la réalisation de vêtements adaptés pour personnes âgées et/ou handicapées, il a beaucoup évolué : vêtements sur…


Présentation de la structure

Chantier Couture « Ligne Essentielle » Porté par l’Ecole des Métiers, notre chantier « Ligne Essentielle » existe depuis maintenant 15 ans. Spécialisé au départ dans la réalisation de vêtements adaptés pour personnes âgées et/ou handicapées, il a beaucoup évolué : vêtements sur mesure, retouches, repassage, travaux d’ameublement (rideaux, coussins, etc…). 2016 est une année marquée par la mise en route de notre camionnette de couture « itinérante ». Cette démarche s’inscrit dans une volonté forte de répondre aux besoins contemporains : aller chercher les clients là où ils se trouvent ! En sortant du cadre de l’école, notre chantier couture devient plus visible et permet aux bénéficiaires de se frotter à d’autres réalités. Nos salariés ont alors bénéficié d’heures de conduite. Le premier lieu où il s’est déplacé est la Gare SNCF (2 fois par semaine), puis les lieux de Longvic et du Conseil Départemental se sont ajoutés. Nous travaillons actuellement avec tous les lieux où se déplacent le camion, mais aussi l’Acodège, Leroy Merlin, Leclerc Drive, le pressing multiservice…ainsi que les particuliers. Nos réalisations sont très diverses : retouches, confections d’ameublement et de vêtement. En 2020, nous avons réalisé environ 1300 masques pour notre structure pendant le 1ier confinement. L’ensemble des salariées sont venus travailler à partir de la mi-avril dans un contexte de sécurité sanitaire renforcée. Actuellement, nous recyclons des tenues de travail de la SNCF (mise en place de sacs de travail, porte-clefs, pochettes à partir de vieux pantalon et polo de travail) et nous réalisons des housses de transports de panneaux pour le Conseil Départemental. Cette année, nous a permis aussi la multiplication des stages pour faire évoluer professionnellement nos salariés et leur ouvrir les portes des entreprises.

Chantier Restauration « Brasserie L’Encas » Initialement, le Chantier Insertion a été créé à la demande de la CAF qui avait besoin d’une structure pouvant assurer la restauration de jeunes participant à des activités de loisirs, organisées sur le Lac de Santenay du mois d’Avril au mois d’Octobre. Lors de l’arrêt de ces séjours, la Direction de l’école a saisi l’opportunité offerte par la création d’une brasserie au sein même de l’Ecole des Métiers en 1994 (à l’époque sous l’appellation CFA La Noue). Aujourd’hui, Le chantier d’insertion « Brasserie L’Encas » porte une activité de restauration qui propose des repas destinés aux personnes qui fréquentent l’ECOLE DES METIERS qu’elles soient apprentis, professeurs, personnels administratifs ou personnes extérieures et ce, du lundi au vendredi, en deux services à 12 heures ou à 13 heures. La brasserie L’Encas propose également une carte de produits à emporter, tartes salées, tartes sucrées, samossas. Afin de s’ouvrir à la clientèle de salariés qui nous entoure, nous acceptons les Titres Restaurant depuis cette année. Ponctuellement, ou à la demande, le chantier d’insertion restauration assure une activité de traiteur, cocktails.

Chantier Blanchisserie L’Ecole des Métiers a entrepris de laver et repasser les tenues professionnelles des apprentis à partir de la rentrée 2019-2020. Pour cela, une blanchisserie a ouvert dès juin 2019 pour être opérationnelle dès le mois de septembre. L’équipe de la blanchisserie se charge également de la remise en état du linge de literie du bâtiment Colette (résidence hôtelière) ainsi que le linge du restaurant pédagogique, de la brasserie et de l’atelier de coiffure (serviettes). Elle est vouée, pour le moment, à l’interne ; c’est-à-dire, qu’elle ne s’adresse pas à une clientèle extérieure contrairement aux deux autres chantiers d’insertion. Néanmoins la demande à l’interne occupe amplement nos 4, bientôt 5, salariés de la blanchisserie. En effet, ce sont plus de 900 tenues complètes qui doivent être prises en charge au rythme des calendriers d’alternance et des tissus divers allant de la côte du mécanicien au costume du serveur en salle.