Ferronnerie D'art

1 Rue André Michel, MAIRIE, 59690 Vieux-Condé

Vous gérez cette structure ?

  • Informations

Informations

Informations sur la structure mises à jour le 9 novembre 2022

Si vous allez flâner dans les rues de Vieux Condé, vous verrez le portail du jardin botanique et du Dojo, les clôtures entourant la salle Germinal, les écoles Caby et Joliot Curie, le cimetière, le LFR, les aires de jeux, ou encore des supports pour plantes grimpantes, les barri…


Présentation de la structure

Si vous allez flâner dans les rues de Vieux Condé, vous verrez le portail du jardin botanique et du Dojo, les clôtures entourant la salle Germinal, les écoles Caby et Joliot Curie, le cimetière, le LFR, les aires de jeux, ou encore des supports pour plantes grimpantes, les barrières du CCAS et du cimetière. Toutes ces réalisations sont faites à Vieux Condé à l’ACI Ferronnerie d’Art par des personnes désireuses de retourner dans la vie active, retrouver un emploi pérenne alors qu’elles en étaient éloignées pour différentes raisons.

La mairie de Vieux Condé a décidé de mettre en place un ACI Ferronnerie d’Art où l’on y fabrique de A à Z les réalisations qui agrémentent la ville d’une touche reconnaissable. Du savoir-être au savoir-faire, les salariés de l’ACI sont accompagnés par un Encadrant Technique et une Conseillère en Insertion Professionnelle dans le but de décrocher un emploi dans un domaine qui leur plait et où ils pourront pleinement s’épanouir.

L’ACI Ferronnerie d’Art est amené à recruter régulièrement à n’importe quelle période de l’année. Si vous aussi, homme ou femme, vous êtes intéressé pour intégrer le chantier, n’hésitez par à envoyer lettre de motivation et CV à la mairie, ou à vous rapprocher de votre référent Pôle Emploi.

Présentation des activités L’A.C.I. Ferronnerie d’Arts a été crée dans le cadre du projet de renouvellement urbain sur le quartier Solitude Hermitage. L’objectif était de réaliser des clôtures identitaires sur le quartier afin de maintenir une cohérence architecturale sur l’ensemble des bâtiments publics et des programmes de logements dans le cadre de l’ANRU (Agence Nationale de la Rénovation Urbaine).

Un architecte a donc dessiné une clôture devant être déclinée sur l’ensemble du quartier.

L’idée de faire réaliser ces clôtures dans le cadre d’un chantier d’insertion a alors émergé, permettant d’allier ainsi exigence architecturale et insertion. D’où la création du chantier d’insertion de Ferronnerie hébergé au sein des ateliers municipaux.